vendredi 5 septembre 2014

Introduction 3 : Comment pratiquer la Méditation Biblique?



Personnellement, je pratique la "Méditation Biblique" autant que je peux pendant la journée. Le principe c'est d'adopter une phrase comme celles que je donne en fin de chacune des leçons de ce blog et de la garder à l'esprit, comme une présence continue. A chaque fois que je prends conscience que le monde m'absorbe à nouveau dans ses apparences, je reviens à la même phrase.

Pour faciliter la concentration, l'idéal c'est d'adopter la même "pensée" pendant une durée déterminée: une journée au minimum, plusieurs jours, une semaine, un mois. C'est à vous de décider. Ce qui est certain c'est que plus la période est longue et plus la phrase s'approfondit. A un moment on réalise même qu'une phrase contient toutes les autres.

Par exemple la méditation continue sur la phrase : "Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous" permet de percer le mystère de l'icarnation dans sa totalité. Toutes les autres idées en découlent naturellement. J'insiste sur le fait qu'elles n'en découlent pas "logiquement". C'est à dire que cette pratique de la Méditation Biblique n'est pas un exercice de "compréhension". Ce n'est pas "la tête" qui travaille. C'est le coeur.

Donc, l'idéal c'est qu'en marchant dans la rue, en vaquant à vos activités, dans les transports en commun, en vous réveillant, avant de vous endormir vous restiez en compagnie de l'idée choisie. C'est elle qui vous conduira naturellement à sa source qui est aussi la votre.

En plus de cette "Méditation Continue" qui s'intègre totalement au déroulement de votre journée, vous pouvez, si vous trouvez le temps vous accorder une ou deux périodes quotidiennes d'environ 20 minutes pendant lesquelles vous vous consacrerez totalement à la pratique. Vous pouvez pratiquer debout ou assis sur une chaise, sur un coussin de méditation ou à même le sol. L'important c'est d'adopter une position qui évite l'endormissement.

Vous pouvez garder le dos droit ou adopter la position de certains Pères du Désert qui méditaient et priaient en posant leur menton sur leur poitrine repliés vers leur nombril. Rappelons que la région du nombril contient ce que les Japonais appellent le HARA qui est le centre énergétique principal du corps. De toutes façons, évitez de trop penser à la position, ce n'est pas le but de la méditation. L'important c'est que vous puissiez rester une vingtaine de minutes dans la même position confortablement mais sans vous endormir.

Votre allié, c'est votre respiration : synchronisez votre idée ou votre phrase sur l'expiration. Exemple, expirez sur : "Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous". Suivez l'expiration et la phrase jusqu'au bout, le plus loin possible, jusqu'à la fin de l'expir. Ne forcez pas l'expiration, laissez les choses se produire naturellement. Si votre expiration est allée à son terme, l'inspiration va se produire naturellement. Laissez-la faire, contentez-vous de l'observer. Lorsque vous arrivez au bout de l'inspir, sans forcer, laissez l'idée ou la phrase expirer à nouveau. Continuez pendant 20 minutes. Si vous remarquez que votre esprit est parti ailleurs, revenez simplement à votre respiration et à votre phrase.

A la fin de votre temps de méditation, prononcez la prière de clôture suivant :

"Ta volonté s'accomplit sur la Terre comme au Ciel."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire